L’écologie pour les tout petits | 4 idées pour les sensibiliser

Développer une conscience écologique dès le plus jeune âge, c’est possible ? Il n’est jamais vraiment trop tôt ou trop tard pour s’éduquer à la protection de l’environnement. En tant que parent, lorsqu’on souhaite sensibiliser nos enfants au respect de la nature, notre rôle est avant tout de leur montrer l’exemple, de les faire participer et de les accompagner. Mais comment s’y prendre ?

1/ Familiariser les enfants à la faune et la flore

L’une des activités les plus abordables et les plus faciles à mettre en place est tout simplement d’inviter les enfants à observer la nature. Explorer l’environnement naturel des animaux et l’organisation de la vie des végétaux permet de prendre conscience qu’il n’y a pas que l’être humain qui peuple cette planète, mais que nous faisons partie d’un tout. Se familiariser avec la vie de la faune et la flore dès tout petit optimise l’intérêt pour ce qui nous entoure et incite au respect. 

Comment faire ? 

On les emmène en forêt, on leur présente les différents arbres et végétaux qui y poussent, on les fait sentir les feuilles, toucher l’écorce, récolter des « trésors » (feuilles, mousse, insectes, écorce, bogues de châtaignes, gargolles, etc.) et faire des activités de retour à la maison autour de la nature par saison avec ces échantillons. 

On les sensibilise au rôle des insectes dans le maintien de l’équilibre naturel. Par exemple, si on croise une abeille sur une fleur, on peut leur expliquer d’où vient le miel que l’on consomme et leur rôle essentiel dans la pollinisation des arbres. Si on voit un ver de terre, on leur rappelle qu’ils sont de véritables militants écologiques au service de la terre (et donc de nos plantations de légumes et végétaux).

Vous avez également la possibilité de vous procurer de nombreux livres adaptés à chaque âge autour de la nature et des animaux (les imagiers font un carton auprès des bébés). Les enfants adorent également écouter et découvrir le cri des animaux ou le chant des oiseaux. Plus tard, vous pourrez même leur montrer des documentaires vidéo.

2/ Sensibiliser les tout petits aux ressources de la nature

La terre, les insectes, les escargots, l’herbe, les cailloux, le sable, les feuilles en décomposition, les épluchures de légumes… ce n’est pas sale ! Certains d’entre eux sont même utiles, voire indispensables au bon renouvellement de la matière organique et à la fertilisation du sol. Lorsque l’on habite en ville, il est parfois difficile d’avoir un regard objectif sur la « propreté » de la nature. Mais sensibiliser à l’écologie est quand même tout à fait possible qu’on soit citadin ou que l’on demeure en zone rurale. 

Comment faire ?

Vous pouvez déjà commencer par habituer votre enfant à marcher pieds nus dans l’herbe ou dans le sable (si vous avez l’occasion d’aller à la plage). En plus de « dédramatiser » ce côté sale, se balader sans chaussure dans l’herbe humide ou le sable chaud est très agréable. 

On les initie au jardinage. Semer, faire pousser, arroser et récolter leurs propres légumes dans leur jardinière va non seulement leur procurer beaucoup de fierté, mais également les aider à devenir autonomes. On leur propose aussi des ateliers pratiques pour créer eux-mêmes leur compost, suivre sa transformation progressive en engrais terreux. Cela fonctionne également avec le semi d’un arbre ou d’une plante qui dure dans le temps, car le végétal se développe en même temps que lui. Votre petit apprendra au fur et à mesure qu’il grandit tous les bons réflexes à adopter pour garder son arbre ou sa plante en bonne santé. Ces activités peuvent être présentées dès 2 ou 3 ans à son enfant. En l’accompagnant au début et en le laissant prendre de l’assurance avec l’âge. 

Qu’on habite en maison ou en appartement, il est toujours possible de consacrer un petit espace au jardinage. Un pot suffit à faire pousser un pied de tomates. Gardons à l’esprit que l’idée est de le sensibiliser pas d’en faire un maraîcher.

3/ Leur apprendre à consommer responsable

L’écologie passe aussi par l’alimentation. Manger local, de saison, bio ou raisonné est une manière de participer à la sauvegarde de notre environnement. On privilégie les aliments qui n’ont pas fait le tour de la planète avant d’arriver dans notre assiette (emprunte carbone minimal), on participe au développement de l’économie locale et, petit bonus qui ne mange pas de pain, on accède à des produits de qualité. 

Les aliments de saison contiennent généralement plus vitamines et de nutriments. De même, achetés directement sur un marché de producteur (ou à la ferme lorsque cela est possible), ces produits frais n’ont pas subi de passage en chambre froide, ils conservent ainsi toutes leurs saveurs. Habitués à les privilégier depuis tout petit, les enfants prennent le pli naturellement de reproduire ce choix de consommation responsable.

Comment faire ?

Si cette piste vous parle, mais que vous-même vous n’êtes pas encore à l’aise avec cette approche, commencez par changer vos habitudes de consommation. Puis, vous pouvez les emmener au marché, leur présenter les différents aliments exposés sur les étals, participer à certains événements organisés par les fermes alentours (portes ouvertes, journées spéciales enfants, etc.). 

Vous avez un jardin potager ? Des arbres et arbustes fruitiers ? Faites-les participer aux récoltes. Sensibilisez-les aux saisonnalités des fruits et légumes en leur proposant des activités ludiques autour de ce thème. Invitez-les aussi à cuisiner avec vous. Les enfants adorent mettre la main à la pâte dès le plus jeune âge.

4/ Éduquer les enfants à l’écologie en nettoyant la nature

Le problème des déchets est central dans l’approche écologique. Mais est-ce possible d’impliquer ses enfants dans une démarche responsable lorsqu’ils sont tout petits ? Oui !

Comment faire ?

On adopte le tri des déchets à la maison. Vers l’âge de 2 à 3 ans, les enfants adorent faire par eux-mêmes et nous aider. Ils sont même très demandeurs à ce sujet ! Alors on en profite pour les encourager dans leur élan et les responsabiliser. Vous pouvez leur expliquer les différentes poubelles qui sont installées chez vous et les inviter à y déposer les contenants et autres détritus dans les bacs adéquats. Emmenez-les vider les ordures dans les zones de tri. Ils adorent. Un réflexe acquis tout petit qu’ils garderont très certainement en grandissant.

Vous pouvez également ramasser les déchets en famille autour d’une belle promenade en forêt ou à la plage. Il vous suffit de vous munir de sacs poubelles et de gants et le tour est joué. Transformez cette action citoyenne en activité ludique en les challengeant (trouver le plus de déchets possible, remplir son sac le plus rapidement possible, etc.). Les opérations de nettoyage organisées par les associations telles qu’Initiatives Océanes, les Mains Vertes ou encore Moutain Riders sont aussi de belles occasions de se bouger pour la planète quand on est jeune. 

Maintenant que vous avez fait le plein d’idées écolos, il ne vous reste plus qu’à passer à l’action ! Cet article a été utile ? Partagez-le et rendez-vous sur le blog pour découvrir encore plus d’articles.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page